Skip to main content

Blog: 3 raisons pour créer ton gin suisse

gin sur mesure

Trois raisons de créer ton gin sur mesure

Pour les restaurants, bars, ou entreprises

Mike Horn Gin to the wild

Une référence en Suisse

Dans le monde vaste et varié des spiritueux, une tendance émerge, offrant aux connaisseurs une expérience encore plus personnalisée et distinctive : la création de gins, de whisky ou de spiritueux sur mesure.

Pourquoi cette tendance prend-elle tant d’ampleur jusqu’à Souboz (presque) au bout du monde? On t’explique tout en trois points.

gin
premium

Créer ton gin sur mesure te permet de façonner un breuvage qui incarne ta vision, tes valeurs, voire même l’essence de ton entreprise. C’est bien plus qu’une simple saveur.

En collaborant avec une distillerie expertes, comme la nôtre, chaque aspect de ton gin peut être méticuleusement ajusté, des arômes subtils aux ingrédients distinctifs. Nous travaillons ensemble. C’est une histoire mise en bouteille, une extension de ton identité.

partenariat créatif

Créer un gin sur mesure est une aventure partagée. C’est l’opportunité de collaborer avec des distillateurs expérimentés qui comprennent tes aspirations. Avec plus de 10 ans d’expérience et plus de 25 prix à notre actif, notre distillerie est une référence dans le marché suisse des spiritueux.

Chaque bouteille devient le fruit d’une collaboration étroite, transformant des idées abstraites en une réalité liquide prête à être partagée et appréciée.

Différence
exclusivité

Dans un marché saturé de produits standardisés, la personnalisation devient un avantage distinctif. Ton gin sur mesure n’est pas simplement un spiritueux parmi tant d’autres sur une étagère.

C’est une exclusivité que tu possèdes et partages fièrement. Cette différenciation renforce la notoriété de ta marque. 

gin sur mesure

solution suisse

Notre engagement envers la durabilité, la qualité artisanale et la collaboration étroite garantit que chaque goutte de ton gin sur mesure capture parfaitement ton essence, tout comme notre expertise dans la distillation de whiskys de qualité premium.

Nous travaillons exclusivement avec des ingrédients de première qualité issus d’une agriculture ou d’une cueillette durable et responsable.

DRINK 
CHEZ
NOUS

A la Distillerie de Souboz, en tant que distillateurs passionnés basés au cœur de la nature, nous avons eu la chance de pouvoir vivre de nos rêves. Aujourd’hui nous souhaitons vous faire profiter de cette expérience acquise durant ces dix dernières années.

Prêt à donner vie à ton gin unique et à ton expérience sensorielle personnalisée? Contacte-nous pour une aventure gustative sur mesure dans le monde des spiritueux en Suisse.

Plus d’infos

Contact


Lire la suite

BLOG: on t’explique comment on invente un produit

18 juillet 2023

On t’explique comment on invente un produit 

 

Tu t’es déjà demandé comment on invente une nouvelle boisson ? Spoiler Alert, c’est un long processus semé d’embûches. Entre l’idée et le produit final, il y a souvent plusieurs années de développement. Un sacré parcours du combattant. On t’explique le processus en prenant notre nouveau Sympastis comme exemple. 

L’IDÉE

Notre sympastis, on y avait déjà pensé il y a sept ans. On avait fait des premiers essais mais c’était vraiment pas ouf. Du coup, on a rangé ça dans un tiroir. Du temps et de l’alcool a coulé sous les ponts et finalement, il y a deux ans, on est reparti pour un tour.

Tout d’abord on fonctionne au plaisir. On ne va pas faire une boisson qui ne nous fait pas kiffer. Il faut que ça nous parle et que ça nous passionne. Si on l’a ressorti du terroir ce pastis, c’est parce qu’on s’est rendu compte qu’on en reparlait fréquemment entre nous. Un peu comme un vieux rêve.

On a aussi vu qu’il y avait un engouement autour de cette boisson, notamment du côté de l’arc lémanique. C’est super important aussi. On ne va pas développer une recette s’il n’y a pas forcément de débouchés. La recherche et développement demande pas mal d’investissement en temps et en argent, du coup il faut que ce soit intéressant. 

Le pastis est une boisson mythique, avec une histoire et un imaginaire rempli de soleil, de pétanque et d’apéros en marcel. Un vrai monument donc, on trouvait cool de s’y attaquer. 

Il s’est avéré qu’il y avait un trou et une opportunité sur le marché suisse. On a remarqué que les autres pastis faits en Suisse n’étaient pas labellisés BIO et ne contenaient finalement presque pas de botaniques cultivées en Suisse.

Bref, en 2021 on se dit que ce serait le moment d’y foutre un coup comme on dit à Souboz. Feu, départ.

LES INGRÉDIENTS

C’est un point fondamental pour nous. Pour schématiser, on va tracer un cercle de 30 km autour de notre distillerie et un maximum de nos ingrédients doivent s’y trouver. On va aussi se concentrer sur des botaniques que l’on peut cultiver dans notre jardin aromatique. 

Le choix et la qualité des botaniques sont des points primordiaux. Au final, la qualité de la matière première va clairement faire la différence sur le rendu final. On va donc les choisir en fonction de leur goût et de leur empreinte sur l’environnement. 

Pour le pastis, on a trouvé une alternative afin de ne pas importer d’anis: le fenouil anisé. On a sélectionné l’agastache qui amène des touches mentholées et anisée ainsi que la menthe douce. Ces trois botaniques poussent actuellement sur notre parcelle et dès cet automne, on va pouvoir te proposer notre pastis avec ces botaniques faites maison et 100% BIO.

C’est bien joli tout ça, mais on a dû faire une entorse à notre philosophie. La réglisse ne vient malheureusement pas de Suisse. Nous l’importons car c’est obligatoire d’en avoir dans la recette pour obtenir l’appellation pastis. Elle ne pousse pas en Suisse car il ne fait pas assez chaud, du coup, on en a trouvé en bio à l’étranger en Géorgie. On a pas trouvé d’alternative locale ayant le goût de réglisse. Schade. Au final, selon nos calculs 99.8% de nos ingrédients viennent de Suisse et on s’est dit que c’est un score plus qu’honorable pour une boisson qui en contient d’habitude 0%.

Concernant la Souboziane c’est un peu spécial. On sait bien que nos agrumes ne viennent pas du coin. Lors de sa création il y a dix ans, on n’avait pas encore de philosophie aussi tranchée. Honnêtement, notre spécialité, on ne l’aurait probablement pas créé aujourd’hui.

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Let the fun begin. C’est le moment le plus intéressant, mais aussi le plus fatiguant. C’est franchement une longue route semée d’embûches que de créer une nouvelle boisson. C’est ici que le génie de Gagy entre jeu. 

On va d’abord se servir d’un petit alambic, l’idéal pour trouver le dosage parfait des ingrédients. Il est pratique, car il nous permet de faire des petites quantités: si on devait utiliser notre chère Renée, cela nous couterait très cher en botaniques. Notre alambic de poches nous permet donc de travailler sur une recette à moindre prix pour pouvoir l’affiner, distillation après distillation. L’étape est cruciale pour dénicher une harmonie entre les botaniques.

Pour le Sympastis, nous avons aussi organisé des dégustations à l’aveugle entre nous. Nous avons fait ces comparatifs avec une dizaine d’autres pastis suisses et français pour nous comparer: le trouble, l’odeur, le goût, la tenue en bouche, la couleur avant et après le mix avec l’eau.

Une fois la recette parfaite dénichée, nous sommes passés à des tests grandeur nature sur notre bel alambic au feu de bois. Là aussi des adaptations sont nécessaires. Une même recette ne donnera pas le même résultat sur un petit alambic et un grand. De nouveau, des petites adaptations sont nécessaires: après des années de distillation, l’expérience acquise par Gagy nous est très utile.

À la fin, tout ce processus nous aura pris près de deux ans. C’est long et on doit avouer qu’on traverse quand même pas mal de moments de doutes; le goût ça reste un truc très subjectif et on ne sait jamais vraiment si une recette va plaire au plus grand nombre.

LE FINISH

Une fois la recette terminée, il faut encore vendre le résultat final. Un point est important est la création d’une étiquette. On ne vendra pas le contenu si le contenant n’est pas à la hauteur. Pour ça, on a deux solutions, le faire en interne ou alors engager les talents d’un graphiste. Pour notre Sympastis, on a demandé à notre ami Jay de Structo à Bienne de faire le boulot. Et c’est sacrément réussi ! Il a bien réussi à capter notre esprit et l’essence du pastis avec cette étiquette qui sent bon le sud et les longues soirées d’été. 


Après ça, il y a pas mal de boulot pour calculer les prix de vente pour les privés, les revendeurs, etc. Il faut aussi préparer la communication, inventer un chouette cocktail, écrire les textes pour le site internet, les descriptions du produit pour notre webshop, faire des photos, préparer une newsletter, créer des posts pour les réseaux sociaux. Ça ne se fait pas en un claquement de doigt et ça s’anticipe. Ou pas.

EPILOGUE

On pourrait croire qu’une fois le produit est lancé tout est terminé… Ce serait trop facile. Notre produit va encore évoluer selon les retours du marché ! Nous sommes toujours à l’écoute des retours du consommateur pour affiner notre recette. C’est important pour nous de ne pas être dogmatique lorsqu’il s’agit de goût. Nous sommes toujours à l’écoute et ouverts à l’échange. Alors n’hésite pas à nous écrire 🙂 

GOUTTE DONC, TU VERRAS APRES

NOTRE CHARTE ETHIQUE

DERNIERS ARTICLES

  • LE MANIFESTE DE LA GNÔLE NATURELLE

    2022

  • GIN MARKETING VS GIN ARTISANAL

    2022

Lire la suite

Grand Chasseral Sour

GRAND CHASSERAL SOUR

FROM SOUBOZ WITH GNOLE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Quis aute iure reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint obcaecat cupiditat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Nam liber tempor cum soluta nobis eleifend option congue nihil imperdiet doming id quod mazim placerat facer possim assum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Daily Inspiration

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, At accusam aliquyam diam diam dolore dolores duo eirmod eos erat, et nonumy sed tempor et et invidunt justo labore Stet clita ea et gubergren, kasd magna no rebum. sanctus sea sed takimata ut vero voluptua.

Consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua.

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.“

John Doe

At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua.

Wrapping Up

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.

Consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.

Lire la suite

BLOG: GREENWASHING, DÉCELEZ LE VERT DU FAUX

10 MARS 2023

GREENWASHING
ET SPIRITUEUX:
LE VERT DU FAUX

Des fabuleux gins naturels qui n’en sont pas, des promesses de durabilité vides de sens, des slogans marketings verdâtres, vaseux et trompeurs ; on ne compte plus les exemples de greenwashing dans le fabuleux monde des distilleries. Ce phénomène ne touche pas seulement les grands groupes de spiritueux internationaux, mais aussi les fabricants d’alcool suisses soi-disant artisanaux et naturels.

Selon le site Futura Science, “le greenwashing, ou écoblanchiment, est une pratique commerciale qui consiste à utiliser des arguments environnementaux souvent trompeurs pour vendre des produits qui ne sont pas si verts”. 

Pour bien comprendre, il faut d’abord poser les bases. Simple, basique, comme dirait l’autre. La durabilité, la nature et le vert sont devenus des éléments marketings extrêmement porteurs qui rassurent le consommateur. De plus, depuis une décennie, le consommateur est prêt à payer plus pour avoir du vert dans son panier. 

Le résultat ? l’utilisation des termes“durables”, “naturels” ou “éthiques” est devenue épidémique. Mais ces termes ne veulent finalement pas dire grand-chose et ne définissent rien de précis. Le mercure et l’arsenic sont des ingrédients naturels, mais aussi des poisons, non ? Ce n’est qu’un simple exemple mais à la fin, de plus en plus de produits faussement durables se retrouvent lancées sur le marché par des entreprises aux pratiques mensongères. 

Face à ce constat La Fédération Romande des Consommateurs a relevé trois principaux problèmes : 

  1.  L’écoblanchiment entrave la possibilité du consommateur de se tourner vers des produits durables. Pour cela, il doit disposer d’informations claires et fiables afin d’être en mesure d’identifier facilement le « bon » produit ou service. Lorsque démêler le vrai du faux est impossible, aucun levier n’incite à améliorer l’assortiment du marché.
  2. Un produit considéré comme inoffensif pour l’environnement donne faussement l’impression de l’être aussi pour la santé. Ce qui fait peser un risque sur le consommateur moins vigilant à l’égard de ce type d’assortiment.
  3. Le prix. Un bienfait pour l’environnement justifie souvent des majorations. Mais si le produit n’a dans les faits rien de plus que son concurrent, le client se fait tout bonnement avoir.

Les spiritueux sont directement concernés. À l’heure actuelle, il n’existe aucun organisme de surveillance environnementale propre au domaine des spiritueux, contrairement à d’autres domaines comme l’automobile par exemple (et même là ça ne fonctionne pas toujours…). Le marché est basé sur la confiance et certains en abusent. En Suisse aussi, des exemples similaires existent. Des distilleries et des fabricants d’alcool vous servent une soupe bien verte Comment les reconnaitre ? Ce n’est pas facile, mais on peut vous aiguiller. 

  • La durabilité fait-elle partie de l’ADN ou du cœur de la marque ?

Méfiez-vous des campagnes marketing soudaines. Expérience-faite, être une distillerie durable ne s’improvise pas du jour au lendemain. Travailler avec la nature implique de progresser à son rythme… et ça prend beaucoup, beaucoup de temps. Ce n’est pas parce qu’une marque met en avant une action ciblée qu’elle a prise en faveur de la nature que cela définit son ADN…

  • La durabilité concerne-t-elle toute l’entreprise ? 

C’est bien joli de dire que certains secteurs de l’entreprise sont durables, mais cela ne suffit pas. Une distillerie proche de la nature va constamment travailler pour améliorer tous ses aspects. De l’impression de ses flyers aux ingrédients utilisés jusqu’à la distribution. 

  • Des engagements non pertinents.

Certaines revendications environnementales peuvent être véridiques, mais ne servent finalement pas à grand-chose, car elles ne sont pas pertinentes. C’est joli de dire qu’un gin est naturel parce que constitué de plus de 25 botaniques, mais ce n’est pas pertinent. 

  • Oh Label verte !

On ne parle pas de feu d’artifice, mais bien de labels. Comme dit plus haut, il n’y a pas de grands organes de surveillance, mais des labels existent quand même. Nous avons par exemple rejoint le manifeste de la gnôle naturelle et certains de nos produits sont certifiés BIO Fédéral. Mais attention, la question des labels est controversée. Certains labels sont aussi utilisés par certaines entreprises pour se reverdir le blason. Des labels censés défendre la durabilité se font instrumentaliser et servent au greenwashing… 

  • La liste d’ingrédients, tout simplement.

Plutôt que de s’attarder sur le packaging, un slogan, penchez-vous sur la liste d’ingrédients. Cela peut déjà vous donner des indices pour savoir si le produit penche du côté de la nature ou pas. Ce n’est de loin pas la solution miracle, il peut y avoir des mensonges et des omissions, mais c’est un début. 

  • Des baskets trop blanches pour être vertes. 

Ouvrez l’œil sur les photos ou les vidéos promotionnelles mettant en avant la nature. Si vous voyez des baskets blanches et des mains propres travaillant la terre, c’est fake et c’est un bon indicateur que du greenwashing peut se cacher derrière un produit.

  • Demandez des preuves

N’hésitez pas à demander des éléments concrets pour étayer le bien-fondé des arguments en faveurs de la durabilité. 

La durabilité doit s’accompagner de preuves pour ne pas être une coquille vide

Déceler le vert du faux n’est pas une sinécure. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous contacter. Ou mieux, venez nous rendre visite pour voir nos processus de fonctionnement de vos propres yeux. Nous vous répondrons en toute franchise, la transparence est un bon moyen de déceler les entreprises qui font du greenwashing ou non. Nous allons également rédiger un article pour vous présenter nos mesures et les processus mis en place pour la durabilité ainsi que nos points d’amélioration.

Nous ne sommes pas parfaits, nous en sommes conscients. Nous avons encore une grande marge de progression et nous sommes ouverts à la critique. N’hésitez pas à aller voir notre charte éthique.

FIGH FOR NATURAL SPIRITS, DRINK CHEZ NOUS ! 

NOTRE CHARTE ETHIQUE

DERNIERS ARTICLES

  • LE MANIFESTE DE LA GNÔLE NATURELLE

    2022

  • GIN MARKETING VS GIN ARTISANAL

    2022

Lire la suite

BLOG: MANIFESTE DE LA GNÔLE NATURELLE

LE MANIFESTE DE LA GNÔLE NATURELLE

Une bonne nouvelle pour cette fin d’année : nous avons été acceptés comme signataires du collectif de la gnôle naturelle. Et on est super fiers. Qu’est-ce que c’est ? Un collectif de distillatrices et distillateurs “natures” qui s’engagent et se battent pour la plus pure expression de la distillation artisanale. On vous explique tout.

“Fight for natural spirits, drink chez nous”, cette phrase guide notre entreprise depuis nos débuts, en 2014. Nous nous sommes toujours engagés à vous offrir les gnôles les plus naturelles possibles. Plus qu’une philosophie, c’est notre raison d’exister (qui se retrouve d’ailleurs dans le nom de notre entreprise). Cette démarche ne s’est jamais inscrite dans une logique commerciale. Pour nous, l’aspect naturel ou artisanal ne s’est jamais faite par opportunisme ou pour surfer sur la tendance.

Notre distillerie étant installée dans une région (le Jura bernois) où le terroir et le patrimoine sont intimement liés aux eaux-de-vies, cette dimension artisanale est gravée dans notre ADN.  Nous, les trois frères, sommes issus d’une famille qui a depuis toujours cultivé et distillé dans notre village de Souboz. Nous ne faisons que perpétuer une tradition familiale séculaire. Lorsque nous avons vu que nos voisins avaient lancé un manifeste pour reconnaitre cette culture de la distillation paysanne, les joindre est devenu une évidence. 

  • Agrodistillerie

    Nous cultivons nous même une partie de nos ingrédients. Et ce n’est qu’un début.
  • Distillation

    Nous distillons au feu de bois. Comme nos ancêtres.

  • GENTIANE

    Nous nous inspirons et travaillons avec la nature qui nous a vu naitre. 

Le “Manifeste de la Gnôle naturelle” se bat pour faire reconnaitre le travail des artisans face à l’industrialisation de la production d’alcool et pour vous guider, vous les consommateurs. 

Voilà nos engagements : 

  • Nous distillons avec des alambics en cuivre conduits à la main. (autres matériaux naturels traditionels peuvent être ok comme la terre cuite pour le Mezcal)
  • Nous obtenons nos ingrédients de fermes écologiques (labellisées ou non).
  • Nous achetons localement auprès de producteurs dont nous connaissons les méthodes de travail et les pratiques sociales.
  • Nous n’intervenons pas dans la préparation du moût : pas de sulfites, de soude, de peroxide, de levures externes, d’enzymes (le cas des alcools de grains est à discuter) ou d’exhausteurs de goût. Seule la fermentation naturelle et indigène permet aux arômes du fruit de s’exprimer authentiquement. Les bases vin sont par conséquent des Vins Naturels.
  • Nous n’utilisons pas d’additifs pour faciliter la distillation, tels que les agents anti-mousse.
  • Nous n’utilisons pas de base d’alcool éthylique à 96% vol., car celui-ci est de fabrication industrielle.
  • Nous ne clarifions et ne filtrons pas (charbon actif, protéine de lait, colle de poisson, bentonite etc.) : la gnôle naturelle est une boisson vivante. Une filtration douce par gravité et filtre à particule peut être appliquée pour enlever du dépôt.
  • Nous n’utilisons pas d’additifs tels que colorants, sucre, caramel, acide citrique ou glycérine. Aucune modification de la structure, de la couleur ou du goût, à part si celle-ci est obtenue à partir de procédés comme la macération, la redistillation ou le vieillissement en fût.
  • Nous stockons dans du bois, du verre, de la pierre, ou de l’inox, mais évitons le plastique à cause de la migration des phtalates.
  • Nous portons attention à la qualité de l’eau de dilution.
  • Nous sommes honnêtes et transparents quant à la provenance et à la qualité de nos produits.
  • Nous sommes engagés dans la réduction de notre impact sur l’écosystème, dans la préservation de l’eau et des énergies ainsi que dans de bonnes relations sociales

Faire partie de ce manifeste est donc pour nous une grande fierté. Nous nous réjouissons d’approfondir ces engagements tout prochainement grâce aux synergies que nous allons développer avec notre sœur “la ferme à Gagy”. On a un super projet d’agrodistillerie sur les rails, on vous expliquera tout ça très bientôt. Promis. 

Vive la gnôle, fight for natural spirits, drink chez nous et santé bonheur !

PS: On vous encourage vivement à aller faire un tour sur le site de la gnôle naturelle en cliquant ici et à lire cette interview de Theresa Bullmann qui explique le pourquoi du comment en cliquant .

Lire la suite

BLOG: GIN MARKETING VS GIN ARTISANAL

GIN MARKETING vs GIN ARTISANAL

 |  Gaëtan Gyger | article 1

Vous le savez probablement, ces dernières années, le marché du gin a pris un gros coup de boost. La boisson est devenue LA boisson à la mode un peu partout dans le monde.

En France, en 2020, le marché du gin affichait une croissance de 25% contre 4.3% pour les autres spiritueux. En Suisse, la production de gin d’aujourd’hui a été multipliée par trois depuis 2018. Le nombre de nouveaux producteurs de gin a du coup également pris l’ascenseur ces dernières années. Chaque coin de pays a désormais son gin et sa petite distillerie artisanale… Ou pas !  

saviez-vous que beaucoup de ces fabricants ne distillent pas eux-mêmes leur gin ?

Non ? On va tout vous expliquer.

gin artisanal

C’est nous. Dans ce cas-là, le gin est imaginé, créé et distillé de A à Z par le producteur (même si certains “distillateurs” ont recours à des consultants qui leur fournissent une recette, mais c’est encore une autre histoire.)

Le gin d’artisan est donc avant tout une vraie production artisanale. Le distillateur est un passionné qui a dû expérimenter, rechercher, développer, rater, se renseigner, lire et encore rater avant de finalement créer un gin de qualité. C’est un véritable travail manuel qui demande de l’investissement, de la passion et un amour sans limites de l’alambic.

Conclusion ? La distillation est un art et chaque distillateur est de ce fait un artiste qui va créer un gin unique. 

  • distillation au feu de bois

  • notre alambic renée

  • Distillation maison

gin étiquette ou gin marketing

Ces gins ne sont pas distillés directement par le fabricant, mais par une distillerie industrielle. Vous pensez alors boire un produit artisanal qui n’en est pas un. La motivation de ces fabricants ? L’argent et  la hype. 

Ces distilleries industrielles produisent souvent des gins pour plusieurs fabricants soi-disant artisanaux. Les recettes de ces gins sont d’ailleurs généralement réalisées par la distillerie industrielle plutôt que par le fabricant.

Comment cela est-il possible ?

La loi suisse est floue. Il n’est pas nécessaire d’écrire sur une bouteille de spiritueux le lieu de la distillation ou le nom du distillateur. Ces gins artisanaux ne sont donc pas artisanaux, mais des purs produits marketing. 

Comment ne pas se faire avoir ?

Ce n’est pas facile, mais vous pouvez commencer par vous douter des marketings hyper vendeurs et des grandes promesses. En cas de doute, le mieux est de directement demander au producteur s’il distille lui-même et s’il a lui-même créé sa recette. Et attention aux photos, c’est super simple de se faire prendre en photo à côté d’un alambic lambda qui n’est pas le sien. 

FIGHT FOR NATURAL SPIRIT DRINK CHEZ NOUS

Lire la suite

    

© Gagygnole Sàrl

Ton panier