Skip to main content

10 MARS 2023

GREENWASHING
ET SPIRITUEUX:
LE VERT DU FAUX

Des fabuleux gins naturels qui n’en sont pas, des promesses de durabilité vides de sens, des slogans marketings verdâtres, vaseux et trompeurs ; on ne compte plus les exemples de greenwashing dans le fabuleux monde des distilleries. Ce phénomène ne touche pas seulement les grands groupes de spiritueux internationaux, mais aussi les fabricants d’alcool suisses soi-disant artisanaux et naturels.

Selon le site Futura Science, “le greenwashing, ou écoblanchiment, est une pratique commerciale qui consiste à utiliser des arguments environnementaux souvent trompeurs pour vendre des produits qui ne sont pas si verts”. 

Pour bien comprendre, il faut d’abord poser les bases. Simple, basique, comme dirait l’autre. La durabilité, la nature et le vert sont devenus des éléments marketings extrêmement porteurs qui rassurent le consommateur. De plus, depuis une décennie, le consommateur est prêt à payer plus pour avoir du vert dans son panier. 

Le résultat ? l’utilisation des termes“durables”, “naturels” ou “éthiques” est devenue épidémique. Mais ces termes ne veulent finalement pas dire grand-chose et ne définissent rien de précis. Le mercure et l’arsenic sont des ingrédients naturels, mais aussi des poisons, non ? Ce n’est qu’un simple exemple mais à la fin, de plus en plus de produits faussement durables se retrouvent lancées sur le marché par des entreprises aux pratiques mensongères. 

Face à ce constat La Fédération Romande des Consommateurs a relevé trois principaux problèmes : 

  1.  L’écoblanchiment entrave la possibilité du consommateur de se tourner vers des produits durables. Pour cela, il doit disposer d’informations claires et fiables afin d’être en mesure d’identifier facilement le « bon » produit ou service. Lorsque démêler le vrai du faux est impossible, aucun levier n’incite à améliorer l’assortiment du marché.
  2. Un produit considéré comme inoffensif pour l’environnement donne faussement l’impression de l’être aussi pour la santé. Ce qui fait peser un risque sur le consommateur moins vigilant à l’égard de ce type d’assortiment.
  3. Le prix. Un bienfait pour l’environnement justifie souvent des majorations. Mais si le produit n’a dans les faits rien de plus que son concurrent, le client se fait tout bonnement avoir.

Les spiritueux sont directement concernés. À l’heure actuelle, il n’existe aucun organisme de surveillance environnementale propre au domaine des spiritueux, contrairement à d’autres domaines comme l’automobile par exemple (et même là ça ne fonctionne pas toujours…). Le marché est basé sur la confiance et certains en abusent. En Suisse aussi, des exemples similaires existent. Des distilleries et des fabricants d’alcool vous servent une soupe bien verte Comment les reconnaitre ? Ce n’est pas facile, mais on peut vous aiguiller. 


  • La durabilité fait-elle partie de l’ADN ou du cœur de la marque ?

Méfiez-vous des campagnes marketing soudaines. Expérience-faite, être une distillerie durable ne s’improvise pas du jour au lendemain. Travailler avec la nature implique de progresser à son rythme… et ça prend beaucoup, beaucoup de temps. Ce n’est pas parce qu’une marque met en avant une action ciblée qu’elle a prise en faveur de la nature que cela définit son ADN…

  • La durabilité concerne-t-elle toute l’entreprise ? 

C’est bien joli de dire que certains secteurs de l’entreprise sont durables, mais cela ne suffit pas. Une distillerie proche de la nature va constamment travailler pour améliorer tous ses aspects. De l’impression de ses flyers aux ingrédients utilisés jusqu’à la distribution. 

  • Des engagements non pertinents.

Certaines revendications environnementales peuvent être véridiques, mais ne servent finalement pas à grand-chose, car elles ne sont pas pertinentes. C’est joli de dire qu’un gin est naturel parce que constitué de plus de 25 botaniques, mais ce n’est pas pertinent. 

  • Oh Label verte !

On ne parle pas de feu d’artifice, mais bien de labels. Comme dit plus haut, il n’y a pas de grands organes de surveillance, mais des labels existent quand même. Nous avons par exemple rejoint le manifeste de la gnôle naturelle et certains de nos produits sont certifiés BIO Fédéral. Mais attention, la question des labels est controversée. Certains labels sont aussi utilisés par certaines entreprises pour se reverdir le blason. Des labels censés défendre la durabilité se font instrumentaliser et servent au greenwashing… 

  • La liste d’ingrédients, tout simplement.

Plutôt que de s’attarder sur le packaging, un slogan, penchez-vous sur la liste d’ingrédients. Cela peut déjà vous donner des indices pour savoir si le produit penche du côté de la nature ou pas. Ce n’est de loin pas la solution miracle, il peut y avoir des mensonges et des omissions, mais c’est un début. 

  • Des baskets trop blanches pour être vertes. 

Ouvrez l’œil sur les photos ou les vidéos promotionnelles mettant en avant la nature. Si vous voyez des baskets blanches et des mains propres travaillant la terre, c’est fake et c’est un bon indicateur que du greenwashing peut se cacher derrière un produit.

  • Demandez des preuves

N’hésitez pas à demander des éléments concrets pour étayer le bien-fondé des arguments en faveurs de la durabilité. 

La durabilité doit s’accompagner de preuves pour ne pas être une coquille vide

Déceler le vert du faux n’est pas une sinécure. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous contacter. Ou mieux, venez nous rendre visite pour voir nos processus de fonctionnement de vos propres yeux. Nous vous répondrons en toute franchise, la transparence est un bon moyen de déceler les entreprises qui font du greenwashing ou non. Nous allons également rédiger un article pour vous présenter nos mesures et les processus mis en place pour la durabilité ainsi que nos points d’amélioration.

Nous ne sommes pas parfaits, nous en sommes conscients. Nous avons encore une grande marge de progression et nous sommes ouverts à la critique. N’hésitez pas à aller voir notre charte éthique.

FIGH FOR NATURAL SPIRITS, DRINK CHEZ NOUS ! 

    

© Gagygnole Sàrl

Ton panier